Un joueur de poker américain encourt 5 ans de prison pour évasion fiscale

Un joueur de poker américain encourt 5 ans de prison pour évasion fiscale

Souvent, lorsque l’on pense à des joueurs de poker professionnels, on imagine des gains faramineux et une vie assez débridée. Pourtant, il faut savoir que ce sont des citoyens comme les autres, avec des droits et des devoirs, notamment celui de payer des impôts. En oubliant de déclarer ses revenus liés au poker sur une période de 5 ans, un joueur américain encourt une peine de prison d’une durée similaire.

Aucune déclaration fiscale pendant 5 ans

Guy Smith est un joueur de poker professionnel de 62 ans. Il réside actuellement dans l’État du Connecticut, et plus précisément dans la ville de Shelton. Le Connecticut est un État assez traditionaliste. Même si les jeux d’argent ne sont pas interdits, ils sont encore assez mal vus. Toutefois, selon les observateurs, les partis sportifs seront sûrement légalisés en 2021. En imposant des taxes sur ces paris, le Connecticut peut obtenir quelques revenus supplémentaires. 

Mais l’absence de texte de loi précis peut prêter à confusion, c’est d’ailleurs la cause des problèmes de Guy Smith. Comme il a oublié de déclarer plus d’un million de dollars de gain sur plusieurs années, il a été inculpé par l’US Internal Revenue Service ou IRS.  Il risque actuellement une peine de prison fédérale de 5 ans.

Lors d’un entretien par visioconférence avec les autorités du Connecticut, Guy Smith a plaidé coupable d’évasion fiscale. Cela fait suite à la découverte de documents montrant que M. Smith est le propriétaire d’une société de construction intérieure, Centerline Interiors. Celle-ci n’a effectué aucune déclaration de revenus pendant plusieurs années.

D’après les enquêtes effectuées par les autorités, il a été prouvé que Guy Smith est un joueur bien connu dans les établissements de jeux du Connecticut. Il a déjà participé à de nombreux tournois dans l’État, aux Bahamas, mais aussi à travers les États-Unis. Pour procéder, M. Smith retirait systématiquement des fonds issus des caisses de Centerline Interiors ou de son compte personnel pour s’acquitter des frais de participation aux parties de poker.

Des revenus estimés à presque un million de dollars

Pour le tribunal, Guy Smith n’a déclaré aucun impôt à partir de l’année 2012, et cela jusqu’en 2016. Pourtant, sur cette période, la société Centerline Interiors a obtenu des revenus estimés à 482 000 dollars, une somme que l’accusé a cachée aux autorités.

Même par rapport à ses gains aux jeux, M. Smith n’a pas fait de déclaration de revenus. L’IRS a déjà sommé l’intéressé à le faire après que l’agence ait découvert des revenus de jeu revenant à presque un million de dollars. Malgré ce rappel à l’ordre, le prévenu a toujours refusé de payer. De 2012 à 2016, M. Smith a obtenu des gains de jeu de 821 415 dollars. Pourtant, ce dernier n’a payé aucun impôt sur le revenu.

Face à cette situation, Guy Smith a décidé de coopérer avec l’IRS. Pour cela, il s’est engagé à régler tous les impôts qu’il doit payer avec les intérêts, mais aussi les éventuelles pénalités qui en découlent. Pour obtenir une liberté provisoire, il a dû s’acquitter d’une caution de 50 000 dollars. L’audience pour le verdict de cette affaire est prévue pour le 4 mars 2021. Malgré sa coopération avec les autorités, M. Smith encourt toujours une peine de 5 ans de prison pour évasion fiscale.